Aujourd'hui était le jour d'ouverture des Soldes, c'était la grande bousculade en centre-ville. Si vous avez eu l'occasion d'aller faire les soldes à EURODIF, c'est l'occasion de vous remémorer l'histoire de son prédécésseur: "BOKA", appelé également "Le Grand Gasillage".

Situé à l'emplacement exacte du magasin EURODIF, BOKA était avant la dernière guerre un grand magasin du centre-ville havrais, avec le Bon Marché, les Galeries, le Printemps, Monoprix, Prisunic. Comme tous les autres grands magasins du centre, Boka à disparus sous les bombes. Une première fois touché dans la nuit du 14 au 15 Octobre 1940, il fut une seconde fois ravagé par les bombardements de la nuit du 15 au 16 Septembre 1944 (voir photos ci dessous) et totalement détruit le 5 Septembre 1944.

Après la Place Thiers et le Printemps, Monsieur et Madame GRAVE nous emmenent à travers leurs photos, juste derrière l'Hotel de Ville devant BOKA sinistré.

Les pompiers du Havre sont à l'oeuvre rue Thiers (actuelle avenue René Coty) au niveau du grand trottoir situé sur la droite d'Eurodif aujourd'hui. Les pompiers havrais sont aidés par leurs homolgues de Montivilliers, de Fecamp et de Rouen venuent de toute urgence en renfort. Pour l'annecdote, un régiment de sapeurs pompiers parisiens et marins pompiers marseillais furent envoyés en renfort au Havre à partir de 1941 et ce jusqu'en 1945. Il faut dire qu'en France, Le Havre étaient une cible privilégiée pour la RAF. Les Marins pompiers marseillais s'étaient notamment illustrés dans le quartier la Bourse le 5 Septembre 1944...(parenthèse fermée)

Vous remarquerez sur la droite la devanture du magasin CODET (autrefois spécialisé dans les chapeaux) qui à toujours pignon sur rue aujourd'hui.

img_0041

La facade Sud du magasin BOKA, facade situé juste derrière l'Hotel de Ville (aujourd'hui avenue du Général Leclerc). Les bombes n'ont rien épargné de ce beau batiment de la fin du XIXeme siècle excepté ses anciennes lettres gravées dans la pierre: "AU GASPILLAGE"...et quel gaspillage lorsqu'on voit ces photos.

img_0042

Après la guerre, BOKA se réinstalla éxactement au même emplacement dans les actuels locaux d'EURODIF. Ce magasin à fermé dans les années 80, racheté par le groupe qui possède Eurodif... l'histoire continue mais sous un autre nom !

PS: Merci à Martine GRAVE pour le prêt de ces photos réalisées par ses parents en Septembre 41.