Retour quai Joannes Couvert, un peut plus de 50 ans en arrière. A cette époque la Gare Transatlantique et le quai Joannes Couvert grouillaient de monde. Des dizaines de milliers de personnes travaillaient pour les compagnies maritimes de toutes nationalités, dont la French Line, la Cunard, la United States Line, Hapag Loyde etc...

Voici quelques photos de l'Ile de France, la "rue de la Paix de l'Atlantique" comme on le surnommait à l'époque tant ces aménagements étaient luxueux et le service digne des plus grands Palaces de la planete.

Ci dessous, la photo a été prise depuis l'avenue Lucien Corbeau, juste derrière la rampe d'accès aux plates formes supérieures de la Gare. Sur la droite on reconnait la Gare maritime de la United States Line, toujours utilisée de nos jours dans le cadre des grandes réunions du Port Autonome.

656_001

Autre vue de l'Ile de France, devant une des nombreuses grue "Caillard" qui s'élevaient tout le long du quai Joannes Couvert...

641_001

L'Ile de France, inauguré dans les années 1920, était un des rares grands paquebot de la Compagnie Générale Transatlantique à avoir survécu à la seconde guerre mondiale. De retour au Havre en 1949 après de très gros travaux de transformation à Saint-Nazaire, ce paquebot à tout de suite retrouvé sa clientèle d'habitué. Il faut dire que sa carrière fut exemplaire et très chanceuse. Il contribua au sauvetage de nombreux navires dont le celèbre paquebot Italien Andréa Doria, en plein Atlantique Nord...c'était dans les dernières années de sa carrière.

Ci dessous, photo prise en 1949 depuis la digue sud du port du Havre, lors de son "retour inaugural" après 10 années de bon et loyaux services soius les drapeaux alliés

992_001

Notez l'importante brèche dans la digue sud dû aux dynamitages par les Allemands en Aout 1944:

381_001

L'arrivée du Paquebot France précipita ca fin ainsi que celle du Liberté. L'ile de France fut vendu en 1959 à des férrailleurs chinois et participa entre temps a une célèbre film catastrophe d'Andrew.L Stone, "Panique à Bord" (The Last Voyage).

affiche_Panique_a_bord_The_Last_Voyage_1959_1

L'Ile de France, rabaptisé sous le nom de "Claridon" à réellement fait naufrage pour les besoins du film, la Metro Goldwyn Mayer ayant loué le paquebot aux propriétaires Chinois. Les explosions, le naufrage, la cheminée avant qui s'éffondre, tout était vrai. Voici quelques extraits de ce film qui fit une grand succès à travers le monde:

http://fr.youtube.com/watch?v=mpq88E97ZGw