Au cours de la nuit du 5 au 6 Juin 1944, les havrais sont réveillés par d'innombrables avions qui emplissent le ciel au dessus de la ville. Jamais encore ils n'avaient entendu un tel "roulement", il passe des avions par milliers. A 1h30 du matin, le 6 Juin 1944, les sirènes mugissent. La Flak (DCA Allemande) se réveille et tire mais pour une fois, Le Havre ne semble pas être l'objectif principal. Les havrais se demandent ce qu'il se passe. Les sirènes ne cessent pas d'hurler... Leurs modulations sont de plus en plus nombreuses. Ca fait déjà 5 minutes que ca dure...C'est l'alerte générale, prévenant que la région est le théatre d'évènements graves. La municipalité avait mis au point ce système en cas de siège iminant. Ce 6 Juin 1944, les sirènes ont sonné pour la dernière fois dans les rues de la cité Océane. A partir de cette date et jusqu'à la libération Le Havre sera considéré comme étant assiégé, en état d'alerte permanente.

Sans le savoir, ce 6 Juin 1944 les havrais allaient se trouver aux avant-postes de la plus grande opération offensive que la civilisation n'à jamais connu. Au large, la Royal Navy s'active. Dans le ciel, la Royal Air Force va charrier bombes, paras et planeurs.

86nr9

A SUIVRE ...