Au début des années 90, dans le long et tumultueux dossier de la ZAC Thiers - Coty, on commence enfin à y voir plus claire. Il est acquis qu'en lieu et place de cet ilôt du centre-ville, c'est un centre commercial régional qui verra le jour. Mais entre ces bonnes intentions et la réalisation concrète il se passera de nombreuses années...

Ainsi, en Septembre 1992, Michel Barrier, adjoint au maire chargé du commerce s'explique dans la presse havraise. Selon lui, il fait "Faire vite et raisonnable". Cet article fait écho aux projets pharaoniques envisagés pour le futur centre commercial Coty. Des projets beaucoup plus imposant que ce que nous connaissons aujourd'hui, mais qui risquaient de déstabiliser la structure commerciale du centre-ville.

ScreenShot615

ScreenShot616

LE HAVRE LIBRE - 27 Septembre 1992

Le projet FOUILLAND face aux choix de DUROMEA...

En 1992, Patrick Fouilland, adjoint au maire PS, chargé de l'urbanisme, s'oppose à André Duroméa sur le choix du promoteur de la futur ZAC Coty. En effet, selon lui, le projet est sur-dimensionné et risque de déstabiliser tout le tissu commercial du centre-ville. De plus de précédents chantiers ailleurs en France prouvent que ce promoteur n'est pas fiable et risque de ne pas mener à terme les travaux.

ScreenShot619gf

ScreenShot620

ScreenShot600

LE HAVRE PRESSE - 25/11/1992

COTY: CHANTIER A L'HORIZON 1994 !

ScreenShot600gds

ScreenShot599

Cliquez pour aggrandir...

1...                                                                           2... (suite)         3... (suite et fin) 

ScreenShot600ScreenShot608ScreenShot601

ScreenShot600ff

CITE MAGASINE - Novembre 1992

Le plan du périmètre de la ZAC englobant la surface du futur centre commercial et presque tous les immeubles alentours, allant de la Bibliothèque Municipale à l'ilot Darty, en passant par la Place Thiers et la rue Gallieni. Derrière le PRINTEMPS, il reste encore quelques surfaces à exproprier pour débuter le chantier.

ScreenShot610

LE HAVRE PRESSE - 13/11/1993

Un Cinema multiplexe et 50 000m2 de commerces (contre 27 000 aujourd'hui), tel était le projet du promoteur GRC Emin...

ScreenShot601hd

LE HAVRE PRESSE - 13/11/1993

Num_riser0020

Photo Magasine Cité - Octobre 1993

Présentation du projet du promoteur GRC Emin, sélectionné par André Duroméa. Ce projet comportait une centaine de magasins (contre 80 aujourd'hui) et un cinema. Ce projet avait comme point faible d'être trop renfermé sur lui même. Un simple Mail piétonnier traversait l'ilot du Nord au Sud, du parvis du Printemps jusqu'à la rue Anatole France.

Des enseignes comme C&A et CASA se montraient déjà très intéressées par le projet. MONOPRIX souhaitait créer au Havre un des plus grand magasin de France (ce qui sera fait) et le PRINTEMPS avait un projet d'extension et d'ouverture sur le centre commercial.

Num_riser0019

ScreenShot600

ScreenShot696d

ScreenShot601

ScreenShot697

Extrait du Magasine Municipal "Cité" - Octobre 1993

A partir de 1993, une cellule de concertation est crée afin d'accompagner les commerçants et les riverains dans l'évolution de leur quartiers qui doit devenir à l'horison 1994, le premier centre-commercial de la région. Cette cellule composée de réprésentant municipaux, de représantant consulaires et d'associations de commerçants devaient suivre le chantier du début à la fin en lien avec le promoteur du centre.

ScreenShot601ggd

ScreenShot601sgsg

ScreenShot601

LE HAVRE PRESSE du 13 Novembre 1993

En 1993, Le groupe d'opposition LE HAVRE AVENIR dirigé par Antoine Rufenacht, s'exprime sur le projet:

ScreenShot608

LE HAVRE PRESSE 11/10/1993

En 1993, la municipalité communiste du Havre vivait ces dernières années. Le projet virevolta jusqu'en 1995, date à laquelle Antoine Rufenacht fut élu maire du Havre. C'est à ce moment que le dossier du centre commercial Coty fut réellement pris en main avec le choix d'un autre promoteur "plus raisonnable" et une mise en chantier l'année suivante.

A SUIVRE...

Merci à Jean Michel MORIN pour la documentation...