Faire du neuf avec du vieux...

Voici une photo du funiculaire havrais prise en 1978. Un funiculaire presque neuf malgré ses 88 ans à l'époque. Pourtant celui-ci a bien faillit disparaitre comme les Trolleybus en Décembre 1970.

Funi_1978

Inauguré en 1890 et partiellement reconstruit après les bombardements de la dernière guerre, le funiculaire du Havre présentait un aspect vieillissant à l'aube des années 1960.

Soigneusement entretenue par un personnel qualifié, recruté principalement parmi les anciens mécaniciens de la Compagnie Générale Transatlantique, cette installation était néanmoins techniquement périmée et son remplacement envisagé. Divers incidents ayant mis en lumière l'écart existant entre le niveau effectif de sécurité et celui qui serait offert par une installation moderne, le funiculaire fut arrêté définitivement le 6 Mai 1969 et une consultation lancée par la ville du Havre en vue de choisir entre diverses possibilités: Téléphérique, Escalier Roulant (type Montmorency), Mini Métro (de la rue René Coty à l'avenue de la Cavée Verte), Galerie avec ascenseurs, Funiculaire moderne... Cette dernière solution ayant prévalu, les démarches nécésaires au financement furent entreprises, la dépense prévue étant estimée à 3 millions de Francs. L'autorisation d'emprunt ayant été accordée à la ville en Février 1971, le début des travaux de reconstruction du funiculaire débutèrent à l'automne 1971.

Les travaux consistèrent au remplacement d'une partie des machineries, du système de guidage, des wagons et du viaduc. Ce dernier ayant été fortement ébranlé par les bombardements de Juin et d'Aout 1944.

C'est un matériel sur pneumatiques, fortement inspiré du métro parisien qui fut installé. Les wagons dérivés du système POMA ont été réalisés par le carrossier CARDE, connu pour avoir réalisé de nombreux téléphériques et télécabines dans les stations de skis françaises et étrangères.

Le funiculaire du Havre fut remis en service en 1972. Depuis cette date il n'à guère changé, si ce n'est la disparition de ses couleurs, celles de la compagnie (bleu marine et vert d'eau) au profit d'une livrée dérivée des Bus Dell Arte. Esperont que d'ici quelques années le funiculaire retrouve ses couleurs d'origine, représentatives du Havre.