Non, vous ne revez pas. En 2011, nous sommes encore capable de commettre ce genre d'erreurs impardonables.

L'ancien pavillon chirurgie de l'hopital Flaubert construit sous la IIIeme République à la fin du XIXeme siècle et transformé dans les années 80 en maternité sera détruit dans quelques jours.

RIMG0863

Les catastrophes urbaines des années 70/80 ne nous ont pas suffit, en 2011, on ose encore sacrifier des batiments de cette qualité au profit d'un d'un vulgaire parking ou d'un immeuble sans charme et sans âme.

RIMG0864

Des projets comme celui de l'ancien siège de la Presse Havraise ou de l'ancien Hôtel des Postes nous ont démontré qu'il était possible de concilier de conserver les traces du passé, en les adaptant aux besoins actuels.

RIMG0866

Havrais, ne laissez plus faire ça. Il faut réagir pour préserver ce "petit patrimoine" qui fait tout le charme d'une ville, et qui disparait insidieusement dans l'indifférence générale.

RIMG0865

Ci dessous, le pavillon Mère Enfant de l'Hopital Flaubert, touché par une bombe en son centre en Aout 1944. Ironie de l'histoire, dans quelques jours cette image ressurgira...

29191650

Allez, je lance les paris, quelle batiment remarquable sera la prochaine proie des fossoyeurs de patrimoine ??? Pour une ville classée au Patrimoine Mondial de l'UNESCO ont à fait mieux en matière de valorisation de batiments anciens !

Comme tous les havrais, j'aimerai ne plus avoir à faire ce genre d'article dans l'avenir, car Le Havre peut continuer à avancer sans trahir son âme.

A BON ENTENDEUR !!!