Poumon commercial du Havre d'avant guerre, il ne restait plus rien du quartier des Halles au lendemain de la guerre. Un quartier détruit à 100%, plus un un pan de mur debout, pas une rue praticable, de cratères de bombes partout, seul la carcasse fantomatique du Grand Théatre domine encore les ruines. De ce quartier lunaire allait renaitre un quartier moderne et dynamique, les halles centrales pour centre d'attraction.

La photo ci dessous présente la rue Bernardin de Saint Pierre dans les années 60, à l'Est des Halles. Remarquez les vieux véhicules stationnés aux pieds des immeubles "Perret".

070116509284_edited